Prix Konishi pour la traduction de manga japonais en français

Chaque année, plus de 1500 volumes de manga originaires du Japon sont traduits du japonais vers le français et, depuis maintenant plusieurs années, le manga japonais représente environ 40% des publications de bande dessinée sur le marché français. L’introduction progressive du manga japonais dans l’Hexagone au cours des années 90 et sa phénoménale ascension n’auraient pas été possibles sans la passion et le professionnalisme des traducteurs francophones de manga.

De par la qualité de leur travail motivé par un intérêt profond pour l’éclectisme des histoires venues du Japon, les traducteurs et traductrices jouent non seulement le rôle de passeurs vers la culture et la civilisation japonaises, mais aussi de guides, de cartographes d’un univers à explorer et à redécouvrir en permanence.

Conscientes de l’importance de la traduction dans le succès du manga japonais en France et décidées à amplifier son développement, l’Ambassade du Japon en France et la Fondation Konishi sont heureuses d’annoncer la création du Prix Konishi de la traduction de manga japonais en français, qui rejoint ainsi le Prix Konishi de la traduction littéraire franco-japonaise.

La première édition de ce Prix Konishi de la traduction de manga japonais en français récompensera la traduction d’un titre publié entre octobre 2015 et septembre 2017. L’annonce du lauréat de ce prix s’effectuera durant le Festival international de la Bande Dessinée d’Angoulême fin janvier 2018.

© Patrick Honnoré

Blog

Expositions des titres nommés au Prix Konishi pour la traduction de manga

Frédéric Toutlemonde

Le lauréat de la première édition du Prix Konishi pour la traduction de manga en français sera communiqué en conférence de presse le vendredi 26 janvier à 11H00 au Festival international de bande dessinée d’Angoulême.
D’ici là, nous vous invitons à découvrir ou redécouvrir les 10 titres nommés de cette première édition sur notre site. Ces titres feront l’objet de deux expositions inédites à Angoulême et à Paris.

Continuer la lecture de « Expositions des titres nommés au Prix Konishi pour la traduction de manga »

Conférence sur la traduction de manga à la Maison de la Culture du Japon à Paris

Frédéric Toutlemonde

A l’occasion de la première édition du Prix Konishi pour la traduction de manga japonais en français, nous sommes heureux de vous annoncer la tenue d’une conférence inédite sur la traduction de manga à la Maison de la Culture du Japon à Paris le mardi 30 janvier à partir de 18H00. Cette conférence coorganisée par la Fondation Konishi pour les échanges internationaux et l’Ambassade du Japon en France, reviendra évidemment sur les résultats de cette première édition, tentera d’aborder tous les aspects propres à cette discipline et le rôle cruciale qu’elle occupe dans la présence du manga en France.

Continuer la lecture de « Conférence sur la traduction de manga à la Maison de la Culture du Japon à Paris »

La traduction de shôjo manga – interview de Bruno Pham, directeur éditorial des éditions Akata

© Rie Aruga / Kodansha Ltd.

Bruno, Perfect Word de Rie Haruga a été nommé pour la première édition du Prix Konishi pour la traduction de manga. Félicitation ! Pouvez-vous nous parler de ce titre et de Rie Aruga ?

Il s’agit de la première série longue de Rie Aruga. Avant cela, elle a signé une série en 6 chapitres (Oort no kumo kara), mais qui n’a jamais été publiée en volume relié au Japon. Pour Perfect World, la mangaka s’attaque à la difficile question du handicap. Elle signe une romance adulte, mais là où c’est très malin de sa part, c’est que le héros, qui est en fauteuil roulant, est aussi et surtout architecte ! Du coup, cela soulève de nombreuses questions.

Continuer la lecture de « La traduction de shôjo manga – interview de Bruno Pham, directeur éditorial des éditions Akata »