Prix Konishi pour la traduction de manga japonais en français

Chaque année, plus de 1500 volumes de manga originaires du Japon sont traduits du japonais vers le français et, depuis maintenant plusieurs années, le manga japonais représente environ 40% des publications de bande dessinée sur le marché français. L’introduction progressive du manga japonais dans l’Hexagone au cours des années 90 et sa phénoménale ascension n’auraient pas été possibles sans la passion et le professionnalisme des traducteurs francophones de manga.

De par la qualité de leur travail motivé par un intérêt profond pour l’éclectisme des histoires venues du Japon, les traducteurs et traductrices jouent non seulement le rôle de passeurs vers la culture et la civilisation japonaises, mais aussi de guides, de cartographes d’un univers à explorer et à redécouvrir en permanence.

Conscientes de l’importance de la traduction dans le succès du manga japonais en France et décidées à amplifier son développement, l’Ambassade du Japon en France et la Fondation Konishi ont lancé en 2017 la création du Prix Konishi de la traduction de manga japonais en français, rejoignant le Prix Konishi de la traduction littéraire franco-japonaise. La première édition de ce Prix dédié à la traduction en français de manga a ainsi vu le jour en 2018.

Pour sa troisième édition, le Prix Konishi de la traduction de manga japonais en français récompensera la traduction d’un titre publié entre octobre 2018 et juillet 2019. L’annonce du lauréat de ce prix s’effectuera durant le Festival international de la Bande Dessinée d’Angoulême fin janvier 2020.

© Patrick Honnoré

Blog

La traduction de manga en espagnol

Frédéric Toutlemonde

Interview exclusive de Marc Bernabé, un des plus grands traducteurs espagnols de manga japonais et directeur de la société de traduction de manga Daruma Serveis Linguistics.
Comment se porte le marché du manga japonais en Espagne ?
Marc : aujourd’hui, le marché du manga en Espagne connaît son plus gros pic historique avec plus de 800 volumes de manga (tankobon) publiés en 2018. Pour retracer simplement l’histoire du manga en Espagne, le premier boom du manga remonte au milieu des années 90 avec l’arrivée de titres populaires à la télévision, à commencer par le raz-de-marée Dragon Ball. Le deuxième boom eu lieu au début des années 2000 avec une profusion de nouveaux titres traduits, puis le marché chuta avec la crise économique. Depuis quelques années, le marché est vraiment reparti à la hausse.

Continuer la lecture de « La traduction de manga en espagnol »

Interview exclusive de Thibaud Desbief, lauréat du Prix Konishi manga 2019

Frédéric Toutlemonde

Thibaud, tu as reçu au Festival de la bande dessinée d’Angoulême le Prix Konishi manga 2019 pour la traduction de Dead Dead Demon’s Dededede Destruction (DDDDD) d’Inio Asano, félicitations ! Cela doit faire un peu plaisir après tant d’années à œuvrer dans l’ombre pour le manga japonais en France.
Ça fait effectivement très plaisir sur un plan personnel parce que c’est le signe que le travail effectué sur DDDDD a été remarqué et apprécié par un certain nombre de personnes. Mais ça fait surtout plaisir qu’un tel prix existe sous l’égide de la Fondation Konishi. J’invite ceux qui ne l’ont pas déjà fait à se renseigner sur le travail effectué par la fondation depuis plus de 25 ans en matière de reconnaissance des traductions littéraires en japonais et en français.

Continuer la lecture de « Interview exclusive de Thibaud Desbief, lauréat du Prix Konishi manga 2019 »

Troisième édition du Prix Konishi pour la traduction de manga japonais en français

Frédéric Toutlemonde

La fondation Konishi pour les échanges internationaux est heureuse de vous annoncer le lancement de la troisième édition du Prix Konishi pour la traduction de manga en français. Cette troisième édition récompensera un titre de manga publié entre le 1er octobre 2018 et le 31 juillet 2019.

Continuer la lecture de « Troisième édition du Prix Konishi pour la traduction de manga japonais en français »